Clôture et Palmarès du 1er Festival du cinéma italien à Paris

Publié le



le jury : Frédérique Bel, JL Anglade, Jeanne Moreau, Josée Dayan, VP Boncour

Pour la cérémonie de clôture, Jeanne Moreau a passé un grand manteau de soirée qui accentue sa petite taille, un camélia blanc sur l’épaule, Frédérique Bel une longue robe noir à volants, Josée Dayan une veste grise satinée. Après cinq jours d’été au coeur du printemps, la température s’est rafraîchie, bien qu’on profite une dernière fois du jardin, et la séance de photocall s'est déplacée à l’intérieur de l’Espace Cardin dans la galerie tapissée d'une expo des photos de « l’Eclipse ».

Le palmarès va récompenser trois films dont deux de réalisatrices : Laura Muscardin et Marina Spada. Un bilan du festival mitigé : les organisateurs espéraient une audience plus importante mais à une semaine du premier tour des présidentielles, Paris, même sous le soleil, a été déserté par ses riverains partis se changer les idées. 2500 spectateurs pour les projections de la première édition du festival, 35 films projetés, le parrainage de Arte, Positif, Première, Carlotta. Que Jeanne Moreau ait accepté la présidence de ce premier festival a suscité l’intérêt des médias tant en Italie qu’en France. Cependant, pour y avoir assisté, le public du festival du cinéma italien était composé majoritairement d’italiens habitant à Paris. Même phénomène pour le festival du film allemand à Paris (à l’Arlequin) cet automne avec une majorité de spectateurs allemands résidant à Paris. Le 25 avril, démarrage du festival du cinéma brésilien à Paris (à l’Arlequin et au Latina), on y rencontrera sans doute aussi la communauté brésilienne de Paris. C’est ainsi… Saluons l’initiative de Positif qui a offert 20 Pass permanents à ses abonnés, c’est un peu plus fun que l’avant-première à Paris d’un film qui sort le lendemain matin en salles comme nous le propose ce mois-ci les deux invitations à tirer au sort de Studio. Fermons la parenthèse…

Outre une brassée de films en avant-première, la découverte des nouveaux cinéastes italiens, une relecture de l’univers d’Antonioni et le plaisir de voir la mythique Jeanne Moreau, l’accueil fut très chaleureux, l’équipe organisatrice très sympa, l'ambiance cinéphile, et les jardins nichés aux creux des Champs Elysée un délicieux petit havre de paix entre les séances dans la salle de projection installée dans le théâtre Pierre Cardin. On y retournera bien volontiers…

Le palmarès

Meilleur film
prix remis par Josée Dayan
"Billo, Il gran Dakkhar" de Laura Muscardin, une production Italie et Sénégal, second long-métrage de la réalisatrice du film "Giorni" (2001).

Meilleur court-métrage d’animation
prix remis par Frédérique Bel
"Solo duets" de Joseph Feltus, un très jeune homme qui a fait ce film seul ou presque... avec son frère.

Meilleur acteur
prix remis par Jean-Luc Anglade
Giorgio Pasotti dans "l’Aria salata", premier film d’Alessandro Angelini, sûrement un des films les plus prometteurs, déjà récompensé dans des festivals. Lire mes notes sur le film...

Meilleure actrice
prix remis par Vincent-Paul Boncour (éditions Carlotta)
Anita Kavros dans "Come l’ombra", dont c'est la première expérience d’actrice dans le second long-métrage de Marina Spada. Le film sera distribué en France. Lire mes notes sur le film...



Jean-Luc Anglade


Jeanne Moreau


JL Favriau (directeur du département cinéma de l'Espace Cardin) et Frédérique Bel


Anita Kavros, prix de la meilleure actrice

critiques des films en avant-première du festival

ITITITIT
(Sortie le 18 avril pour "A Casa nostra" et le 2 mai pour "L'Ami de la famille")





Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
Q
yWbMiLRZqhealth insurance quotes 700 health insurance dweqfq small business health insurance vojls
Répondre
N
bSaBFLiwXvtHuzrShort, sweet, to the point, FREE—exactly as inoframtion should be!
Répondre
S
Thanks for your patience and sorry for the inconvenience
Répondre
J
J'aime vraiment ce blog il donc de retour avec un grand plaisir à lire quelque chose de nouveau et intéressant
Répondre
E
I love cinema festivals very much!
Répondre