festival de Deauville J5 mardi 5 septembre

Publié le


Festival de Deauville J5 mardi 5 septembre

Premier film en compétition de la journée "Little children" à 11h00 suivi par la conférence de presse à 13h30... Tood Field n'a pas l'air facile à dérider et quand il dit que son film fait 2h10 et basta, il ne faut pas insister... Il parlera aussi des difficultés à faire tourner autant de personnages y compris des enfants et de ses difficultés à tourner un second film... Patrick Wilson, acteur dans le film et présent à la conférence de presse, dit qu'il a accepté le rôle sans lire le scénario, qu'une nouveau film de Todd Field après "In the bedroom", ça faisait envie à beaucoup d'acteurs...


Todd Field réalisateur de "Little children"

mini-pitch du film : c'est un peu "Desperate housewives" au cinéma avec une référence à Madame Bovary de Flaubert... L'ennui dans une banlieue résidentielle d'une ville américaine où chaque micro-évènement fait l'effet d'un tremblement de terre.



Kate Winslet dans "Little children"

A 15h00, second film en compétition de la journée : "A Guide to recognize your saints" de Dito Montiel d'après son livre autobiographique, produit entre autres par Sting qui était annoncé à Deauville... à tort... suivi par la conférence de presse à 17h00... Dito Montiel dit qu'il a voulu faire un film sur l'amour et que c'est bien son vrai père qu'on voit à la fin du film. Un projet qu'il a développé au Sundance Institute où les profs posent des questions simples, par exemple sur la sincérité des personnages, ce qui l'a conduit à décider que dans son film, personne ne mentait. Le financement a été facile à trouver avec la participation de Sting et l'aide Robert Downey Jr qui joue dans le film. Par rapport au livre qui était "crazy", il a gardé quatre personnages principaux qui sont chacun la somme de plusieurs. Très sympa, Dito Montiel est aussi long dans ses réponses que dans ses développements dans le film...



Dito Montiel, réalisateur de "A Guide to recognize your saints"

quelques mots sur le film : trois ados traînent dans le Queens dont un quittera le quartier et deviendra un écrivain célèbre en Californie... Revenu quinze ans plus tard pour retrouver son père malade, Dito de souvient... Ce film autobiographique tiré du livre éponyme, parle surtout de l'impossible communication du fils avec son père , un personnage interprété par Chazz Palmitieri qui fait penser au Dustin Hoffmann de "Mort d'un commis voyageur" qui ne laisse jamais placer un mot à ses fils et les saoule de conseils... Un film difficile à voir qui s'éternise sur la présentation des personnages et du quartier (personnage à part entière) au point qu'on se demande si ça n'est pas le seul sujet du film... La tardive injection d'éléments dramatiques donne une impulsion à la seconde partie du film qui va malheureusement pâtir dans la troisième partie d'une fin qui n'en finit plus de finir...


Place Claude Lellouch au bout de l'avenue Lucien Barrière là où s'arrête la Mustang rouge dans "Un Homme et une femme" et qu'Anouk Aimé court sur la plage... quarante ans déjà ... Cet après-midi, la Mustang était blanc crème et au volant, c'était Claude Lellouch tout sourire, à ses côtés Anouk Aimée sur qui le temps n'a pas de prise et sur la banquette arrière Pierre Barrough devenu baba cool à cheveux blancs... Grande bousculade et téléscopage d'appareils photos sur la nouvelle place pour l'inauguration de la place Claude Lellouch par le maire de Deauville et champagne pour tout le monde ensuite offert par la mairie sous un soleil éclatant et une température de plein été.


arrivée d'Anouk Aimée et Claude Lellouch

Hommage au Sundance Institute à 20h30 dont c'est le 25ième anniversaire "notre cousin d'Amérique bien que nous soyons plus anciens" comme dira l'homme clé du festival Lionnel Chouchan, à la fois délégué général, cofondateur du festival et patron de l'agence de com qui gère l'évènement, dans son discours d'introduction. Un rapide sujet sur les films les plus célèbres sortis de Sundance de "Sexe, mensonge et vidéo", "Reservoir dogs" à "Boys don't cry", "Copland", "Claire Dolan", etc... Un trophée décerné à John Cooper, venu à Deauville représenter Robert Redford, le fondateur de Sundance, (une station de montagne que l'acteur avait acheté dans l'Utah où les mauvaises langues disent qu'il y a fait un festival de cinéma parce qu'il n'y avait pas de neige... mais ça on ne le dira pas à Deauville... voir le livre "Sexe, mensonge et Hollywood" ). Projection ensuite du film "The Architect" le dernier fleuron du Sundance institute, superbe... Assistent à la projection Anouk Aimée, Claude Lellouch et Cyrielle Claire.



Quelques mots sur le film : mon second coup de coeur avec "Little Miss Sunshine" dans un style diamétralement opposé. Un architecte qui a construit à ses débuts des logements sociaux se voit demander par une habitante du quartier de signer une pétition pour raser l'ensemble. L'intrusion de cette femme dont le fils s'est suicidé dans la famille de l'architecte, apparemment parfaite vue de l'extérieur, mais chez qui tout le monde va mal, va agir comme un révélateur : sa femme névrosée veut le quitter, son fils découvre son homosexualité, sa fille ravissante est prête à tout pour se rassurer sur sa féminité. La juxtaposition des deux univers où chacun est attiré par le monde de l'autre, les uns pour sortir de la précarité, les autres pour résoudre leur mal de vivre, est un monument de nuances et de sensibilité, aucune diabolisation des personnages, pas d'archétypes ou de clichés sur un sujet où il était difficile de ne pas tomber dans le piège... Une lumière et une photo exceptionnelle avec des clairs obscurs et des plans nocturnes d'une rare beauté... De l'émotion, de la psychologie, de la compassion sans pathos, un brin d'humour latent et une sensation en sortant de la salle d'avoir vu un film rare... Ma critique du film bientôt sur le blog...




La plage de Deauville aujourd'hui en fin d'am...






Publié dans Deauville 2006

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

UK Dissertation Help 17/01/2011 12:20

great tips for me, i should share with my friends