Rencontre avec Sara Forestier, Marina Hands et Elodie Navarre /Salon du cinéma

Publié le

dimanche 15 janvier au Salon du cinéma : rencontre "Génération montante" avec Sara Forestier, Marina Hands et Elodie Navarre, voir mes autres photos sur mon blog CinéManiaCritC sur WAT...



photo Marina Hands lors de la rencontre "Génération montante"


photo Sara Forestier lors de la rencontre au salon du cinéma

Dimanche 15 janvier au matin, direction le premier salon du cinéma à Paris Porte de Versailles : la route est longue du parking à la porte d'entrée car il faut se frayer un chemin parmi les rangées de cars loués par l'UMP pour le funeste Sarko-show à deux pas... La foule pour un espace réduit avec des stands de fortune, peu de doc à distribuer, un bar bondé, une belle idée avec un minimum de moyens, un petit tournage en live, quelques projections pour les enfants sous un chapiteau, et des rencontres avec "les professionnels de la profession" comme disait Godard, le must du salon... Après Benoit Magimel le vendredi, Michaël Youn le samedi, on attend dimanche les trois espoirs féminins du cinéma : la "Génération montante" : Marina Hands, la superbe actrice de "Lady Chaterley", Sara Forestier entre "L'Esquive" et "Hells", Elodie Navarre que personnellement je ne connaissais pas (on la verra dans "Jean de la Fontaine" en avril 2007 avec également Sara Forestier). Les trois actrices frappent par leur sérieux et leur côté bosseur : génération montante et auto-analytique, elles parlent de leur façon d'appréhender leurs rôles mais pas seulement : un point faible en commun : l'attente entre deux tournages, cette dépendance au désir d'un réalisateur qui vous choisit ou pas, ce risque de craquer ou déraper en attendant le téléphone de leur agent, la frustration de ne plus passer de castings de sa propre initiative pour Sara Forestier. Marina Hands, c'est la séduction douce, modestie, lucidité, doute, charme tranquille, c'est difficile de moins la ramener. Sara Forestier, ce serait plutôt la révolution permanente au point qu'on se demande si ça l'arrange que la critique la couvre de louanges car elle adore protester, très naturelle malgré sa nouvelle coloration blond platine, surdouée et spontanée, démarre la réalisation d'un court-métrage... Elodie Navarre, c'est la bonne élève, la raisonnable, la terrienne, les pieds sur terre, moins connue que les deux autres, elle avoue simplement de ne pas avoir encore beaucoup de problèmes de choix. Dans l'ensemble, ce sont des anti-stars qui bûchent leurs personnages, leur diction, la gestion de l'espace, etc..., aimant autant le théâtre que le cinéma, apparemment plus préoccupées de la performance pour un rôle que de leur image : habillées simplement : une robe noire à manches courtes (EN), un jean et une veste (MH), un pantalon beige et un T.shirt (SF), peu de maquillage, les cheveux brillants, des ultra-pros qui ont saisi les enjeux économiques de leur métier... Les trois diront qu'il leur arrive qu'un spectateur les arrête pour leur dire qu'il n'aime pas leur film, ça remet les idées en place...

Elodie Navarre, Marina Hands et Sara Forestier

photo Benoit Magimel par Hugo Meyer, voir les autres photos de l'inauguration du Salon du cinéma vendredi soir sur son site AlterHugo...


Dernières dates connues :

Festival du film asiatique de Deauville du 28 mars au 1er avril 2007

Festival de Cannes du 16 au 27 mai 2007 (président : Stephen Frears)

Festival du film policier de Cognac du 20 au 24 juin 2007

Festival Paris-Cinéma du 3 au 14 juillet 2007




Publié dans AuTOUR DU Cinéma

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
L
huKovvIbviagra online :-( Buy Female Viagra 053524
Répondre
H
nGZIZRAWxWbMZgHgCoGwant to buy valtrex jkkwr nexium jmwtj
Répondre
S
GSkKOCwJpfamily health insurance quote >:-[ short term health insurance 2144 health insurance 65244
Répondre
I
fziSSLqZjIchZeHILonline car insurance 8OOO free car insurance quotes 667
Répondre
N
fbAIdXBeaNUmYou know what, I'm very much inlcnied to agree.
Répondre