Ma semaine ciné en vrac (sorties du mercredi 24 janvier)

Publié le

Après avoir vu en avant-première l'austère "L'Etoile imaginaire", et, outre l'indépendant de luxe "Little children" (voir les critiques sur le blog), il me manquait d'aller faire un tour dans les salles mercredi et jeudi, au menu : "Rocky Balboa", "Les Ambitieux" et "Ping-pong"...



J'avais gardé ce que je croyais être le meilleur pour la fin, le film allemand "Ping-Pong" : ce fut le pire... et Dieu sait que je suis fan du cinéma allemand nouveau mais c'est l'exception qui confirme la règle : celui-là, en voulant faire mieux que les autres, en fait tellement dans le dépouillement et la cruauté gratuite (une scène de noyade d'un pauvre chien vient vous réveiller en sursaut d'un film blanc et soporifique) que trop c'est trop!

En revanche, la bonne surprise, c'est "Rocky Balboa", un film sincère et émouvant avec le retour à la fois de Rocky et de Stallone, acteur sexagénaire has been depuis quelques années qui a toujours mis en scène les étapes de sa propre vie dans les épisodes successifs de ses Rocky. Ce Rocky-là, bodybuildé, botoxé, destroy, est totalement craquant... Ma critique du film bientôt sur le blog...

Quant aux "Ambitieux" de C. Corsini, c'est un peu toujours le même film que l'on voit depuis 20 ans sur les écrans français avec des histoires étriquées tournant en rond dans le microcosme littéraire parisien qui intéressent qui? sans doute ce milieu-là mais nous pas tellement! Sans parler d'un happy-end totalement nunuchant... C'est aussi toujours le même rôle ou presque que joue l'excellente Karin Viard : pétulante, cassante, gaffeuse, et dire qu'elle va rempiler dans "Les Randonneurs 2"... Il ne viendrait à l'idée d'aucun réalisateur de lui offrir un rôle dans un thriller ou un western???



The last but not the least... Mon mercredi 24 janvier s'est passé trois heures durant à voyager dans "Inland Empire" le nouveau David Lynch (sortie le 7 février), une expérience unique dont je vous dirai bientôt tout, c'est à dire presque rien..., car ce dernier opus n'est pas aisé à raconter, c'est le moins qu'on puisse dire!!! A+ pour la critique sur le blog que je suis en train de rédiger...

MMAD : cette virée chez Lynch m'a épuisé... A vous dégoûter d'Hollywood...






En attendant, on peut écouter au lieu de lire... Le BLOG AUDIO WatCinéManiaCritiC...



Publié dans Ciné en vrac

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
E
essay helpThe association with others is so significant in the present days and one requires getting suggestions from others and online sources help us stay connected.
Répondre
V
C'est la présence du film dans la compétition deauvillaise et celle de Patrick Wilson qui me l'ont fait (trop) hâtivement caser vers les indépendants.... Merci de rectifier! J'ai hâte de lire les retours sur Inland Empire mercredi, ça promet des interprétations variées... La plupart des critiques de presse n'en disent rien que j'aime ou j'aime pas (sauf Positif of course), de toute façon, je vais y retourner... A+
Répondre
M
Petite précision : LITTLE CHILDREN n'est absolument pas un film indépendant.
Et bravo pour la critique de INLAND EMPIRE, cela donne très envie.
A plus.
Répondre