"UV" : La Chair blanchie du navet

Publié le



Pour une fois, il semble que tout le monde soit d’accord, il n’y a rien à sauver de ce film, sorti en période cannoise, en espérant sans doute ne pas se faire remarquer… Sur un scénario co-écrit par le réalisateur avec l’écrivain Lolita Pille, on tourne mollement un polar qui voudrait à la fois recopier l’ambiance de "La Piscine", "Plein soleil" et un peu celle "Théorème", comme je l’ai lu ici et là (si chaque fois qu’un inconnu arrive bouleverser l’équilibre d’une famille, on pense à Pasolini…) Bref, l’homme est cinéphile, ambitieux, et il va s’offrir une belle affiche : Jacques Dutronc, Marthe Keller, Laura Smet, Pascal Elbé, Alexis Loret.

Suffit-il de poser des personnages qui n’ont rien à se dire dans une maison quasiment pas meublée (la chambre de Laura Smet avec un lit et basta et surtout un couvre-lit à fleurs, gros plan réitérés sur son visage sur fond de fleurettes oranges…) pour fabriquer une ambiance de riches oisifs en vacances ? Suffit-il de poser deux belles actrices jouant deux sœurs côte à côte au bord de la piscine en petite tenue, comme on ferait de la déco, pour créer une ambiance torride? D’autant que les rapports entre les deux sœurs n’existent pas, on n’a pas pris la peine de les définir, quand on ne sait pas quoi en faire, on les filme ensemble à boire, à fumer, à se sourire bêtement.

Une maison sur une île, une famille qui tourne en rond, on ressasse l’absence d’un absent, le procédé est connu, mais n’écrit pas "Rebecca" qui veut… L’absent, c’est le frère, un bon à rien qui n’a qu’une vraie activité connue, tirer un feu d’artifice (à 10 000 Euros..) tous les 14 juillet… (paraît que Sarko1er vient de supprimer la garden party de l’Elysée, c'était pas assez bling-bling…)


A défaut du frère, alors que les personnages sont à peine installés et la maison pas décrite non plus, débarque un certain Boris au physique de coach dans un Club Med, avec une étiquette dangereux collée sur le front. Les deux sœurs revivent, c’est à dire qu’au lieu de rester allongées, elle se lèvent et vont prendre un bain de minuit avec Boris, par exemple. Ensuite, Laura Smet raconte à son téléphone mobile que c’est un bon coup (chaque fois qu’on repasse les gros plans du visage de Laura Smet sur son couvre lit à fleurs, elle serait censée téléphoner à une copine fantôme, justement au bout du fil à la demande, histoire que le personnage s’exprime…)

Le bouc émissaire, c’est le beauf joué par Pascal Elbé, le seul à avoir les pieds sur terre, méprisé par sa femme et sa belle-famille, on lui reproche de porter des chemises rayées et pas la tunique indienne offerte par sa belle-mère. C’est d’ailleurs le seul acteur à être convaincant car le grand Jacques Dutronc est éteint comme une lampe qu’on a oublié d’allumer, Marthe Keller absente, des deux sœurs, Laura Smet et Anne Caillon (connue surtout parce qu’on a coupé au montage ses scènes saphiques avec Sharon Stone dans "Basic instinct 2") on voit essentiellement le physique avantageux, leurs personnages consistant à être filmés en maillot de bain de préférence…

La lumière est volontairement archi-surexposée, l’image scolaire, l’ambiance s’épuise à faire fantastique avec les images blanchies et une musique bizarre dès le départ, parce qu’au lieu de basculer d’une atmosphère subtilement ordinaire à une dimension fantastique comme le veulent les usages, on y est d’entrée et ça ne bouge plus, aucun crescendo, aucune montée de l’intensité dramatique, ce qui amène à taper un grand coup d'épée dans l'eau avec une fin croquignolesque (recopiée pour la forme cette fois sur "L’Eté meurtrier" car pour le fond, la crédibilité est le cadet des soucis des scénaristes) qu’on coupe sec pour lancer le générique, ça fait auteur…

Un film pour passer le temps, surtout celui du réalisateur qui a meublé le sien à cuisiner ce navet à l'eau javelisée de la piscine…




Publié dans Films 2007

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
V
Je viens tout juste de découvrir votre site, wow, il est vraiment bien et en français.
Répondre
V
En effet, cette réalisation est une vraie merveille, merci pour cet article en tout cas.
Répondre
N
wVjhZEcijDzgHWkccar insurance rates 1008 student car insurance %OOO
Répondre
O
zaDqYLCjIQZjJfVQvQbuy acomplia >:-OOO buy cialis online 8OO
Répondre
A
bJNEQFMrxjzcheap health insurance >:-OOO new jersey car insurance dqn life insurance quotes 953
Répondre