Epilogue de "Laura" épidode 4 : la femme-enfant était fatale...

Publié le


Laura Fontane et Agnès Angeli

C'en est fini des 22 cartes du Tarot et de la malédiction du clan Fontane, la femme enfant, la femme fatale, la femme de pique, ce n'était pas Luisa, la mère de Laura, c'était sa soeur Ludmilla... On s'en était douté au cours de l'épisode 3, cette façon qu'elle avait de rester immergée dans le passé sans en avoir l'air, occupant seule l'immense maison Rinaldi avec la même employée que jadis, vêtue de tuniques indiennes des années 70, avec des cheveux longs d'ado et des amants trop jeunes, des coquetteries sur son âge, des enthousiasmes de vieille enfant trop joyeuse... Sophie Duez l'a jouée de façon un peu théâtrale mais elle était vraiment belle et crédible dans ce portrait de psychopathe qui se démasque : la soirée (un peu longuette) où Ludmilla organise un dîner avec Laura et Juliette, sa nièce et sa fille, qu'elle retient prisonnières dans l'hermétique maison Rinaldi, relève des films noirs américains où la femme psychologiquement pertubée, troublante et trouble, qui menait jusqu'alors une double vie au dessus de tout soupçon, perd les pédales devant l'obstacle et ne peut plus contenir sa folie... La part du jeu, du réel, de la vengeance, "faisons semblant, comme dans la vie"... Luisa, la solaire, Ludmilla la polaire, qui a donc tuée l'autre? Luisa, en quittant son mari, enceinte de Laura, pour partir avec Fred Bellair, le meilleur ami de Max Fontane et l'ancien amant de sa soeur dont elle venait d'avoir un enfant? Ou Ludmilla l'humiliée, éternelle seconde derrière sa soeur, dépossédée de son enfant et de son grand amour Fred Bellair, en frappant Luisa à mort quand cette soeur lui réclama aussi le bracelet de famille qu'elle ne possèdait plus?


Ludmilla Fontane et Antoine Duval, le fils du député, amant de Viviane Fontane

Dans cet ultime épisode, Laura et Juliette son gommées au profit des fantômes des deux soeurs, celle qui est morte d'avoir été trop vivante, celle qui a survécu en tuant pour se venger, les deux emmurées à jamais dans le souvenir des soirées orgiaques de la villa Rinaldi au temps de leur jeunesse... Le happy end (où Laura épouse une seconde fois Vincent Bellair) est au cahier des charges des séries de l'été et semble avoir été ajouté in extremis au terme d'un épisode ultime où Laura a été étrangement absente. Débordé par le personnage de cette femme fatale à deux têtes Luisa/Ludmilla, le scénariste en a presque oublié la génération suivante et l'héroïne du feuilleton : Laura Fontane et Juliette Lafosse font plus de la figuration intelligente, porteuses de leur passé des trois épisodes précédents, qu'elles ne jouent vraiement un rôle dans le quatrième.

Des com sur les précédents billets ont noté quelques incohérences comme cette inscription L. Rinaldi sur le vrai bracelet qui n'aurait pas dû apparaître à l'écran sur la copie que possède Duroc, le gendarme ripou... A la question, qui aurait tué Mathieu, le frère de Laura, Suzanne, la mère adoptive de Juliette, qui aurait tiré sur Vincent... Pour moi, c'est Ludmilla l'exécuteuse de l'ensemble, tir groupé... toute personne pouvant exhumer son passé y serait donc passée... (c'est vrai qu'on se demande comment, étant présente à la mairie au mariage numéro 1, Ludmilla a pu se dédoubler pour tirer sur Vincent de la rue...). Plus qu' un puzzle exact, ce qu'on M, c'est une ambiance et ça fonctionnait plutôt bien, on critique, on ronchonne, on tatillonne mais on va bien s'embêter mercredi prochain avec le best of de je ne sais quelle émission de derrière les fagots...

Après le départ de Laura Fontane de l'écran de nos mercredis, manquerait plus que les Bleus nous abandonnent en quart de finale samedi face à la Seleçao... Heureusement que "Lost" saison 2 (même en VF...) arrive sur TF1... Parce qu'être obligé de se faire la conversation en famille après une journée à la plage à travailler son bronzage, sans télé, sans internet, sans foot et sans "Nouvelle star", avec un forfait mobile qui n'est pas élastique, c'est superlourd...

Les réponses et com de Delphine Chanéac sont à lire sur mes précédents billets dans la catégorie CinéTélé... et l'interview officielle sur la rubrique interviews séries TV du site allociné.....

Delphine Chanéac, nouvelle photo, nouveau look... Pour écouter les premières maquettes de ses chansons www.delphine-chaneac.fr , par ex, "Je suis comme ça, j'ai envie qu'on veuille de moi..." En attendant l'album...


Publié dans CINETELE

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Buy Dissertation 20/11/2010 11:19

Buy DissertationThis post was very useful to me it contains all information that was needed to Clarify all confusions regarding the subject. I express my appreciation to you for this post.

Get Free Dissertation Samples 20/11/2010 07:13

Get Free Dissertation SamplesThis post was very useful to me it contains all information that was needed to Clarify all confusions regarding the subject. I express my appreciation to you for this post.